Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The body shop

Il y a quelques temps, j’ai décidé de franchir cette enseigne, certaine d’y trouver des produits semblables à ceux de Yves Rocher, uniquement des crème aux parfums de fruits, sans plus. Pour cette première visite, je n’ai pas fait le tour complet du magasin, me contentant d’attraper une pochette à la fraise et de passer en caisse.

Pour 15€, la pochette contenait:

- Un gel douche,

- Une beurre corporel,

-Une fleur de douche,

- Une crème pour les mains.

A tous ça, je rajoutais un beurre à lèvres, pour 5,50€.

Je rentrais chez moi en me disant: " Enfin! Je vais pouvoir tester les produits de cette marque!"

Et pour commencer, j’ouvrais la crème pour les mains, puisque ce sont les produits que j’aime le plus en général. Malheureusement, je n’ai pas été convaincue du tout. Pas hydratante, ne laisse même pas de couche protectrice (ou alors je ne la sent pas?), bref, de l’eau aurait eu le même effet...

Pareil pour le beurre à lèvres, dont la texture ne me plait pas du tout.

Le beurre corporel semble un peu mieux, mais ce n’est pas encore ça. J’ai la peau assez sèche sur les jambes, et l’hydratation qu’offre cette crème n’est pas suffisante! Sans compter que cette odeur de fraise chimique commençait à me monter à la tête, je regrette de n’avoir pas pris un autre parfum... Mais à ce moment là, ça me semblait sans risque.

A ce moment-là, je me suis jurée de ne jamais remettre les pieds dans cette boutique plus chère et de moins bonne qualité que Yves Rocher. Et puis... Et puis je suis tombée sur le blog http://demoisailesfaitdesrevues.over-blog.com, et j’ai décider de retenter l’expérience, parce que ce n’est pas juste de juger toute une enseigne sur quelques produits pris au hasard.

Alors j’y suis retournée. En entrant dans la boutique, j’ai stagné devant le maquillage, me disant que si les crème ne me convenaient pas, peut-être qu’un fard ou un pinceau ferait mon bonheur. J’étais en train de zieuter lorsqu’une vendeuse s’est approchée et m’a demandé si je cherchait quelque chose. Je lui ai répondu que non, pas spécialement, je cherchais seulement quelque chose qui pourrait me plaire. Et cette drôle de petite vendeuse à fait son boulot comme jamais je n’ai vu ça! Elle m’a fait visité tout le magasin, m’a tout fait sentir, m’as tout décrit... Je pourrais travailler pour l’enseigne sans problème, j’en sais beaucoup maintenant! XD

Cette petite vendeuse m’a donc expliqué que la gamme de produits aux fraises était faite pour les peau normales, qui n’ont pas besoin d’une hydratation excessive. Elle m’a orienté vers cette à l’huile d’argent, mais l’odeur ne me plaisait pas trop, donc nous sommes passées à autre chose.

Faisant très bien son travail, la petite vendeuse m’a dirigée vers les produits au thé vert, qui allaient tout juste sortir la première fois que je suis venue, mais que je n’avais pas encore sentie. J’étais septique, mais la vendeuse à mis le pot sous mon nez et.... « Oh oui, oh oui! ça sent bon ça » ! Et elle de répondre: « Ah oui, ça vous plait hein? » J’ai donc mis dans mon panier le tube de sorbet corporel (12€). De l’autre côté du magasin se trouvait mon deuxième coup de coeur olfactif, avec lequel je suis repartie: la brume corporelle à la fleur de Lotus de Fidji (14€).

Je tiens à remercier cette petite vendeuse, parce qu’elle était vraiment rigolote et professionnelle, c’est vraiment une bonne vendeuse.

Et en rentrant chez moi, était-je toujours sous le charme de ces produits?

Hé bien on peux le dire, oui. La brume corporelle à une odeur délicate et fraiche, très agréable avec cette chaleur. Quant au sorbet corporel, la texture fait un peu purée mousseline quand je l’étale, mais ça finit par pénétrer la peau en laissant une odeur qui me plait beaucoup. Je crois que je ne pourrait plus m’en passer! En plus, il en faut très peu pour couvrir une large surface, ça va me durer un sacré bout de temps!

En bref, le premier essai The body shop n’était pas du tout concluant, mais sûrement parce que je n’ai pas fait appel à une vendeuse (et qu’elle n’est pas venue non plus). Au deuxième essai en revanche, j’ai été enchantée, et je ne négligerais plus jamais l’importance de ce que j’appelle "le harcèlement de la clientèle".

The body shop
The body shop
Tag(s) : #Beauté

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :